fbpx

Catégorie : Anesthésiant

Les plantes médicinales à effet anesthésiant

La phytothérapie, c’est la science de soigner avec les plantes. La nature a des remèdes miracles pour beaucoup de plaintes et des atteintes de santé. Parmi les problèmes que l’arsenal thérapeutique de la nature peut traiter, se trouve la douleur.

La douleur est une sensation désagréable qui de façon générale pointe à un problème au niveau de l’organisme. Ce problème peut être bénin (la douleur causée par une petite inflammation localisée suite à une brûlure superficielle ou à une piqûre d’insecte, la douleur causée par la fatigue musculaire ou le manque de sommeil..) comme il peut être relativement grave (la douleur cancéreuse..)

Il est naturel de chercher à diminuer ou arrêter la sensation de douleur, pour cela on cherche des produits à effet anesthésiant, des antalgiques qui peuvent apaiser nos peines. Parmi les plantes qui peuvent assurer cet effet anesthésiant et réduire la douleur on va parler de la menthe poivrée et du clou de girofle.

Plante médicinale à effet anesthésiant : menthe poivrée

La menthe poivrée est le résultat d’un croisement entre la menthe verte ou douce et la menthe aquatique ou menthe blanche. C’est l’une des variétés de menthe les plus riches en huile essentielle. Elle est très connue pour son effet anesthésiant puissant. Cette plante est originaire du Moyen Orient, et aussi de l’Asie. L’usage de la menthe poivrée est très diversifié, elle peut être utilisée -entre autres-  en cuisine ou en parfumerie. Elle se distingue par des feuilles foncées, à lueur rougeâtre.

La menthe poivrée est très riches en antioxydants et contient aussi de la vitamine C.

Faites attention ! l’huile essentielle de la menthe poivrée est contre indiquée chez les bébés de moins de 30 mois.

La menthe poivré peut avoir un effet anesthésiant en cas de maux de tête, de démangeaisons cutanées, de douleurs musculaires, névralgiques ou rhumatismales. Pour bénéficier de cet effet, il suffit de masser le front et les tempes (en cas de maux de tête) ou la partie atteinte avec une préparation topique à base d’huile essentielle de la menthe poivrée. Frictionnez bien et répéter si c’est nécessaire chaque quart d’heure ou demi heure. Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de la menthe poivrée à l’état pur ou bien diluée dans l’huile d’olive ou dans l’eau tiède. Faites attention en cas de maux de tête à ne pas appliquer trop près des yeux.

Cette effet anesthésiant est du à une vasoconstriction sous-cutanée presque instantanée de la zone frictionnée par l’huile essentielle de la menthe poivrée. Elle agit aussi sur les récepteurs de la douleur. par intermédiaire du menthol.

Plante médicinale à effet anesthésiant : clou de girofle

Les clous de girofle, c’est du giroflier qu’on les a. Le giroflier est un arbre originaire de l’Asie et particulièrement de l’Indonésie. Le clou de girofle était utilisé depuis longtemps dans la médecine indienne traditionnelle. En Chine, il fallait craquer un clou de girofle avant d’aller rencontrer l’empereur pour avoir une bonne haleine et être digne de rencontrer sa majesté.

Le clou de girofle est connu pour ces vertus médicinales. Il suffit de percevoir l’odeur forte qu’il dégage pour comprendre la force de ses essences. Cette odeur très caractéristique et qui nous rappelle le cabinet du médecin dentiste est l’odeur de l’eugénol qui est un composé antibactérien, antiseptique et antifongique.

Le clou de girofle est connu pour son effet anesthésiant en cas de douleur dentaire. Pour la soulager, il est indiqué d’utiliser un bain de bouche constitué de quelques gouttes de l’huiles essentielle de clou de girofle dilué dans de l’eau tiède. Mais faites attention ! Il faut consulter une médecin dentiste pour traiter d’une façon radicale la cause des douleurs dentaires et éviter leurs réapparition. Le clou de girofle soulage aussi les douleurs musculaires et rhumatismales, et cela par une application externe locale de l’huile essentielle.

Faites attention ! il est préférable d’éviter l’utilisation de clou de girofle chez l’enfant de moins de 12 ans, la femme enceinte et la femme allaitante.

Vous pouvez aussi lire :
La menthe : une multitude de bienfaits 

(577)