fbpx

Catégorie : Anti-inflammatoire en rhumatologie

Rhumatismes : 4 plantes pour les soulager

Les rhumatismes sont des pathologies fréquentes et peuvent être causés par divers facteurs.

Ils constituent un ensemble d’atteintes des articulations, soit sous forme d’usure des cartilages ou soit sous forme d’inflammation. Le vieillissement, les chocs, le stress, la fatigue, la sédentarité et la mauvaise alimentation peuvent rendre les articulations fragiles et plus susceptibles de souffrir de rhumatisme. Les rhumatismes s’accompagnent avec des douleurs intenses qui peuvent même être très invalidantes. Ils peuvent affecter toutes les articulations du corps et provoquer des douleurs rhumatismales du dos, de la nuque, des épaules, des genoux, des hanches, des pieds, des mains, etc…

D’une façon générale, les douleurs rhumatismales poussent à la prise des traitements anti-inflammatoires et antalgiques. Cette prise est généralement prolongée dans le temps, favorisant l’apparition f’effets secondaires malgré le soulagement qu’elle procure. Les effets secondaires sont multiples comme des gastrites, des ulcères, voire même les hémorragies digestives. Et c’est pour ça qu’on vous propose de commencer avec un traitement naturel à base de plantes avant de courir chez votre pharmacien. Il existe dans la nature plusieurs plantes à effet anti-inflammatoire et anti-douleurs qui peuvent vous accompagner, soulager vos douleurs, et même freiner l’évolution des rhumatismes. Mais consultez toujours votre médecin, la douleur persistante dont vous souffrez peut avoir autre cause que les rhumatismes et l’avis du médecin est toujours utile même pour un traitement à base de plantes.

1 – Le cassis ou Ribes nigrum :

Le cassis est le fruit d’un arbrisseau qui pousse spontanément dans les régions froides et montagneuses. Ces feuilles sont traditionnellement utilisées contre les douleurs articulaires et cet usage a été bien validé par certaines études scientifiques. Ces études ont met en valeur son action anti-inflammatoire, analgésique, ainsi que son action diurétique. En effet, il favorise l’élimination de l’eau par les reins. Les principes actifs anti-inflammatoires se trouvent avec des concentrations très importantes dans les bourgeons de cassis, les feuilles contiennent aussi ces principes actifs mais en concentrations moindres. Si vous souffrez des rhumatismes et vous cherchez à profiter des bienfaits du cassis, vous avez deux choix :

  • Vous pouvez avoir recours à un macérât glycériné de bourgeons frais disponible chez les pharmaciens spécialistes en vente des produits de phytothérapie.
  • Vous pouvez également préparer une tisane avec les feuilles de cassis : pour cela faites une infusion de 2 à 4 cuillères à café par tasse, 3 à 4 fois par jour.

2 – Le saule blanc ou Salix alba : 

Le saule blanc est un petit arbuste qui a des feuilles argentées. Ces vertus étaient vantées par Hippocrate et Galien, on le considère comme l’une des plus anciennes plantes à usage médical. Le saule blanc doit ses effets anti-inflammatoires et analgésiques aux dérivés d’acide salicylique qu’on peut trouver dans son écorce. En effet on doit la découverte de l’aspirine à l’étude des propriétés du saule et puis plus tard de la reine-des-prés. Les vertus du saule blanc dans le traitement des douleurs lombaires sont prouvées par des études cliniques. Alors que son usage pour soulager les douleurs articulaires, les maux de tête et la fièvre liée au rhume reste toujours d’ordre traditionnel. Vous pouvez bénéficier des effets du saule blanc par la consommation des décoctions d’écorce de saule. Prenez ces décoctions 4 ou 5 fois par jour à raison de 2 ou 3 grammes par tasse en portant à ébullition durant 5 minutes. Cela doit durer au maximum un mois. En cas ou, après un mois, vous avez toujours les mêmes symptômes, consultez votre médecin. Si vous souffrez d’ulcères, d’allergies aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, ou si vous êtes sous traitement par des anticoagulants, évitez la consommation de cette plante. C’est exactement la même chose que pour l’Aspirine. L’écorce de saule est contre indiqué pour les femmes enceintes, les enfants et aussi pour les patients atteints d’asthme, de goutte ou de maladie des reins.

3 – La griffe du diable ou harpagophyton ou aussi Harpagophytum procumbens :

C’est une plante herbacée vivace qui pousse dans les régions semi-désertiques de l’Afrique australe. Entre toutes les plantes utilisées pour les douleurs articulaires, la griffe de diable est celle qui a montré le plus d’efficacité surtout dans le traitement des douleurs liées à l’arthrose. On peut même dire que cette plante est un grand anti-inflammatoire naturel. La griffe de diable avait fait depuis longtemps partie de la pharmacopée traditionnelle du sud de l’Afrique. Les Bantous en particulier l’utilisent pour traiter les rhumatismes et l’arthrite. Cette plante, avec son effet anti-inflammatoire ainsi que par son effet antalgique, est fréquemment utilisée pour traiter les douleurs rhumatismales, les douleurs musculaires, les douleurs de dos et les crises de goutte. Pour bénéficier de ses vertus, vous pouvez l’acheter de votre pharmacien sous forme de teinture ou bien vous pouvez préparer par vous même une tisane (dont le gout n’est pas vraiment agréable). La griffe de diable est déconseillé pour les personnes qui souffrent d’ulcères de l’estomac ou du duodénum. Il est aussi de préférence de ne pas la consommer en cas de troubles cardio-vasculaires et en cas de grossesse ou d’allaitement.

4 – La reine-des-prés ou Filipendula ulmaria :

C »est une plante herbacée vivace originaire de l’Europe. La reine des prés qui est la plante à l’origine de l’Aspirine, constitue un bon anti-inflammatoire et antalgique pour les douleurs des rhumatismes et de l’arthrite aiguë. En plus, cette plante n’entraîne pas de risques d’ulcère de l’estomac. Vous pouvez la consommer fraîche dans une salade ou l’utiliser pour préparer nombreux plats. Vous pouvez également la consommer en tisane à condition de ne pas la faire bouillir parce-que comme ça elle perd ses vertus. Il est contre indiqué de consommer la reine des près en cas d’allergie à l’aspirine ainsi qu’en cas de traitement  par des anticoagulants.

Vous pouvez aussi lire :

6 remèdes naturels pour votre peau
Les plantes médicinales à effet anesthésiant

(181)

Lait au curcuma, un breuvage pour guérir vos maux.

Vous n’allez pas hésiter à préparer et consommer ce délicieux lait au curcuma une fois vous saurez ses bienfaits. Le curcuma est une plante miracle. C’est une plante herbacée vivace qui est d’origine sud-asiatique. Elle est très connue pour l’épice qui en provient, résultat de séchage et réduction en poudre de son rhizome. En effet, le curcuma est l’un des principaux épices utilisés pour préparer le Cari, un mélange d’épices dont la cuisine indienne est très fameuse. Les asiatiques ont depuis longtemps découvert les bienfaits du curcuma, en particulier sa capacité de conserver la fraîcheur, la saveur et la valeur nutritive des aliments aux quels il est ajouté.

Dr David Servan Schreiber, dans son livre Anti-Cancer: Un nouveau mode de vie, dit de curcuma: «Aucun autre ingrédient alimentaire a un effet anti-inflammatoire aussi puissant. »

En buvant du lait au curcuma, pensez à tous ces avantages que la consommation de curcuma vous offre. Parmi les plusieurs avantages que le curcuma présente, on peut citer ces quelques exemples : 

1) Le curcuma permet de lutter contre le cancer. En effet des recherches ont montré que la curcumine avec ses effets anti-oxydants et anti-inflammatoires peut participer à la prévention et traitement des cancers. Des études in vitro montrent qu’elle permet d’inhiber la prolifération des cellules cancéreuses et favorise la formation des enzymes qui permettent au corps de se débarrasser de ces cellules. 

2) Le curcuma permet de soulager l’arthrite. Des recherches cliniques ont montré que des doses de 2 gr de curcuma pendant 6 mois peuvent avoir les mêmes effets que le traitement par l’ibuprofène. 

3) Le curcuma est un agent antibactérien naturel.

4) Le curcuma peut protéger contre la maladie d’Alzheimer. En effet les recherches ont montré qu’il permet d’augmenter le taux de vitamine E dans l’organisme.

5) Le curcuma peut aider à maintenir le poids et favoriser la perte de poids.

6) Le curcuma est antioxydant et permet de stimuler le système immunitaire.

Voilà pour vous cette recette pour le lait au curcuma, aussi connu comme le lait doré, qui est une très ancienne boisson ayurvédique. Ce breuvage est toujours populaire chez les familles indiennes.. Le curcuma n’est pas le seul ingrédient guérisseur dans ce délicieux breuvage, on trouve en plus la cannelle, le miel, le lait de coco et le gingembre qui sont tous incroyablement bénéfiques.

La cannelle est connue pour sa capacité à contrôler la glycémie ainsi que ses propriétés antibactériennes et antimicrobiennes.

Le miel aide à faire face aux allergies et contient des vitamines et des minéraux, y compris la vitamine B3 ,la vitamine B2, le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore, le potassium et le zinc.

Le lait de coco peut aider à la perte de poids et permet de stimuler le métabolisme, améliorer la fonction immunitaire, et même réduire le risque de maladie cardiaque.

Le gingembre est connu pour sa capacité de réduire l’inflammation et est peut-être mieux connu pour sa capacité de soulager les problèmes gastriques.

Le poivre noir joue un rôle très important dans cette boisson. Si vous ajoutez du poivre noir dans un plat qui contient du curcuma, il permet d’augmenter la biodisponibilité de la curcumine, qui est le composé actif dans la plante, jusqu’à 2,000%. Sans poivre noir, notre corps tout simplement n’absorbera pas la quantité optimale de la curcumine du curcuma.

Lait au curcuma : la recette :

Les ingrédients pour une à deux tasses de lait au curcuma :
1 boîte de lait de coco

1/4 tasse d’eau

1 cuillère à café de curcuma

1 cuillère à café de cannelle moulue

Pincée de poivre noir

Pincée de gingembre

1 cuillère à soupe de miel

Pour préparer votre lait au curcuma suivez ces directives :

1) Versez tous les ingrédients – sauf le miel – dans la casserole. mélangez bien au fouet.

2) Laissez mijoter. Après environ 10 minutes, ajoutez le miel. Mélangez bien.

3) Continuez à mijoter à feu doux pendant 5-10 minutes. Ne faites pas bouillir.

4) Faites vous plaisir et buvez.

Cette recette du lait au curcuma est pour une à deux personnes, en fonction de combien vous voulez. Vous pouvez préparer une plus grande quantité et la mettre au réfrigérateur. Le lait au curcuma est à consommer chaque fois que vous ne vous sentez pas en forme, elle permet de vous aider à affronter la grippe, les coups de froid ainsi que les coups de bleu.

 

 

(2236)