fbpx

Rentrée scolaire : Comment aider son enfant à gérer l’anxiété et les moments de malaise ?

Divers spécialistes de la santé infantile ont toujours affirmé que les parents peuvent beaucoup aider leurs enfants à gérer ou à dépasser leurs problèmes d’anxiété ou leurs malaises vis-à-vis de la rentrée scolaire, par une surveillance quotidienne de leur attitude.

Chaque début d’une nouvelle année scolaire peut causer chez l’enfant de l’anxiété qui peut se traduire quelques fois par des maux physiques. Parmi les spécialistes qui se sont exprimés là-dessus le docteur Harley Eisman, directeur du département d’urgence de L’Hôpital de Montréal pour enfants. Dr Eisman affirme rencontrer beaucoup de patients en cette période spéciale de l’année, la raison est toute simple : les enfants contrairement aux adultes, ont plus de mal à s’exprimer quant à leur problèmes d’anxiété.

Quels sont les symptômes d’anxiété chez l’enfant?

Divers symptômes accompagnent ces crises et problèmes d’angoisse comme une perte de l’appétit, des douleurs de l’estomac, des troubles du sommeil ou encore des malaises et des cauchemars. Il y a par ailleurs, certains enfants qui arrivent à extérioriser leurs peurs et leurs sentiments.

Le Dr Eisman a aussi insisté sur le fait que les parents peuvent mettre leurs enfants plus à l’aise en ne surtout pas les rendre coupable de cette gêne. Il faut comprendre que ces premiers jours de la rentrée sont un moment de découverte pour l’enfant car il effectue un changement d’environnement, peut être aussi d’amis, de routine en général sans oublier la garderie scolaire !

Comment préparer son enfant à la rentrée scolaire?

Il y a une manière intelligente pour préparer son enfant au changement, celle de faire le point avec lui de la multitude d’événements qu’il y aura pour le lendemain. C’est primordial pour l’enfant d’avoir quelqu’un pour lui planifier sa journée et ses différents événements. Le médecin est en faveur d’une vigilance des parents qui peuvent repérer l’état psychique de l’enfant par son comportement. Si on y voit de l’enthousiasme avec chant, bruit, activité mais aussi un appétit bon alors l’enfant est prêt pour intégrer son nouvel environnement. Par contre si l’on décèle chez l’enfant un désintérêt total et un manque de réactivité alors c’est probablement inutile de l’envoyer à l’école momentanément.

Quelques fois une fièvre en dessus des normales peut solliciter de l’inquiétude chez les parents. Mais si celle-ci est assez légère, il n’y a pas de problème à envoyer l’enfant à l’école Sinon, il faudra le garder à la maison le temps qu’il aille mieux.

Dans certains cas, toujours d’après le docteur Eisman, on peut soupçonner un rhume ou une grippe chez l’enfant. Il faut alors l’emmener aux urgences. Dans le cas où il est léthargique, il est préférable de le garder au lit pour lui donner le temps de se reposer et de bien se nourrir.

Des huiles essentielles relaxantes pour votre enfant

Il existe de nombreuses huiles essentielles qui calment et relaxent les enfants
A partir de 3 ans, vous pouvez utiliser ces huiles essentielles pour calmer votre enfant :
– Huile essentielle de mandarine
– Huile essentielle de lavande fine
– Huile essentielle de camomille romaine

(0)