fbpx

Comment prendre soin de sa peau en automne ?

L’automne est le moment opportun pour prévenir les agressions hivernales. Une routine beauté régulière doit être mise en place ! Nous mettons à votre dispositions un plan d’attaque pour conserver votre peau en automne, son charme et sa jeunesse malgré le temps froid et le gel de cette saison.

Avec la déshydratation saisonnière et l’excès de sébum secrété, la peau en automne a du mal à jouer son rôle protecteur. Quand l’hiver s’annonce, il faut un plan d’exécution pour affronter la chute du thermomètre.

1 – Un rituel de soins adapté à votre peau en automne :

Il est à noter que l’automne est une période de transition qui fatigue la peau et la dessèche. Celle-ci est fragilisée et déshydratée, il faut donc se remettre à notre routine beauté, notamment, le démaquillage et le nettoyage quotidien, même si on ne se maquille pas, pour débarrasser la peau des impuretés qui obstruent les pores.
Appliquez, 2 fois par jour, une crème hydratante intense et riche en lipides pour rétablir la barrière hydrolipidique rudement affectée. On ajoute à ce rituel, un masque hydratant, 2 fois par semaine, pour nourrir votre peau en automne.

2 – Attention au chauffage

Il ne faut pas négliger l’effet du chauffage sur la peau : plus le thermostat monte, plus l’air est sec. Ne vous privez pas de chauffage, mais équipez-vous plutôt d’un humidificateur d’air pour conserver un degré d’hygrométrie favorable à la peau en automne. On peut aussi se contenter d’un récipient d’eau sur le chauffage et éviter les dépenses.

3 – Peau en automne: On oublie les bains chauds :

Les bains chauds sont néfastes pour la peau car la chaleur de l’eau dessèche l’épiderme et fatigue la peau. Prenez plutôt une douche !

4 – On mise sur une alimentation riche en OMEGA 3 et 6

Les aliments sains nourrissent le corps, mais aussi la peau qui a besoin d’un apport en oméga 3 et 6. En hiver, les aliments riches en « bons gras » ont une valeur nutritive pour la peau en automne.

Les OMEGA 3 et des OMEGA 6 se trouvent dans les poissons gras tels que le saumon, le maquereau et le hareng et dans les fruits de mer comme les coquilles Saint-Jacques et les moules.

Quant à l’huile, optez pour les huiles de colza et de noix et pour les légumes, le potiron et la mâche remportent la palme.

Les fruits comme les oranges, les citrons, les pamplemousses et les kiwis riches en vitamine C, ont une action anti-oxydante, ils sont toujours les bienvenus pour compléter le menu.

(3)