fbpx

Cosmétiques: Cinq conseils pour choisir la meilleure qualité

Il est facile de s’égarer face à ses marques de produits de beauté qui se multiplient de façon incroyable. Faut-il être méfiant face aux mentions qu’on trouve sur nos soins et produits cosmétiques ? Voici cinq astuces pour mieux choisir:

1- Méfier vous des marques « bio » :

Le label bio est en vogue et on trouve de plus en plus, des produits cosmétiques sous ce Label dans les pharmacies et grandes surfaces. Cependant, ce n’est nullement une assurance. Plusieurs de ces marques introduisent des herbes vertes sur leur emballage, (green washing), seulement pour augmenter les ventes.

Les désignations ‘produit cosmétique naturel’ et ‘produit cosmétique biologique’ ont plus de valeur en France, car c’est le seul pays où le commerce « naturel » et « bio » est organisé de façon « équitable ».

2- N’ayez pas peur des parabènes

Contrairement à ce que veulent nous faire croire les grandes marques avec la notation « sans parabènes », les parabènes s’avèrent, par expérience, beaucoup moins néfaste pour la santé que plusieurs autres conservateurs.
Mais tant qu’il y a un doute, opter pour la prudence et choisissez ce qui est mieux pour notre santé.

3- Se retrouver au milieu des ingrédients

Il faut faire attention à la liste des ingrédients se trouvant sur les soins que vous achetez et aux langues étrangères que les marques utilisent pour vous tromper. Le premier composant inscrit dans la liste et celui qui est en grande quantité dans le produit alors s’il est un produit chimique évitez-le.

La liste des ingrédients cible en particulier les personnes qui ont des allergies pour un composant bien précis pour prévenir toutes réactions. Mais à présent, la loi a changé. En effet, vous trouverez désormais sur internet tout ce qui vous guidera dans vos achats de produits cosmétiques dans une base de donner de la FEBEA.

4- Suivre les dates de péremption pour la plus part des produits cosmétiques

Les produits cosmétiques et d’hygiène se conservent bien. Comme l’indique le logo « pot ouvert », la date de péremption inscrite sur le produit, qui est généralement entre 2 et 3 ans, est prise en compte a partir du moment où vous ouvrez le produit. Cela est valable pour la plus part des crèmes sauf pour la crème solaire. Cette dernière ne doit en aucun cas rester plus d’un an après ouverture et surtout si elle est gardée au soleil. Vous pouvez par exemple utiliser une crème solaire pour enfant indice 30 pour toute la famille.

Par contre, les parfums n’ont pas de date limite d’utilisation.

5- Méfier vous des annotations « hypoallergéniques » ou « testé sous contrôle dermatologique »

Les notes « hypoallergéniques » et « testé sous contrôle dermatologique » ont tendance à nous rassurer. Seulement, ce n’est en aucun cas une garantie de résultat. Alors de préférence, limiter les usages tout simplement.

 

(3)