fbpx

Qu’est ce que la phytothérapie ?

Phytothérapie: Définition

Étymologiquement, « phyto » de phytothérapie est issu d’un mot  grec ancien, le terme le plus précis est « phyton » et ce terme signifie « végétal ». La phytothérapie signifie alors la thérapie par le végétal ou bien encore la thérapie par le monde végétal ».

La phytothérapie est une pratique millénaire qui consiste à traiter avec les plantes. C’est une science empirique basée sur des connaissances transmises et développées d’une génération à sa suivante. Ainsi, les connaissances traditionnelles se trouvent associées aux plus récentes des découvertes scientifiques de la médecine moderne définissant la phytothérapie de nos jours.

Phytothérapie: Principe et utilisation

Le principe de la phytothérapie est l’utilisation des plantes, leurs racines, tiges ou feuilles à fin de pouvoir calmer les douleurs et guérir certaines pathologies. Les plantes se trouvent donc transformées en tisane, gélules, liquide ou sachet après avoir subi une transformation chimique qui vise à concentrer l’effet curatif de la plante.

1- Phytothérapie: Le principe

La phytothérapie est une pratique ancestrale. L’usage des plantes pour leurs extraordinaires effets curatifs est mentionné dans des textes sumériens qui datent du troisième millénaire avant J-C. Les historiens mentionnent aussi que cet usage puise ses origines dans l’ancienne médecine indienne et chinoise. Le principe était toujours de permettre au corps humain de se soigner, le renforcer, et l’aider à mieux se défendre.

2- Phytothérapie: soins naturels

La phytothérapie agit sur tous les types de maladies ;

  • les troubles digestifs tels que les colites,
  • les problèmes dermatologiques mineurs tels que les brûlures superficiels, l’eczéma et les coups de soleil,
  • les troubles de sommeil,
  • le stress,
  • les déséquilibres bronchiques et les états grippales.

Elle est, aussi, utilisée pour des buts esthétiques tel que pour donner l’éclat aux cheveux, les débarrasser des pellicules, adoucir et éclaircir la peau, etc..

Aujourd’hui, l’arsenal thérapeutique dont dispose la médecine moderne associe les médicaments chimiques classiques aux principes actifs naturels extraits des plـntes et des herbes. En fait, les effets secondaires que peuvent provoquer les médicaments classiques sont multiples et peuvent être très nocifs. Ceci peut expliquer la tendance à renouer avec cette médecine traditionnelle basée sur l’utilisation des plantes et des produits naturels.

On peut parler beaucoup de la phytothérapie et des bien faits des plantes et des herbes. Cependant, il faut garder en esprit une remarque:

« Comme toute chose dans la nature, tout excès ou mauvaise utilisation peut avoir des conséquences désastreuses ».

Avant de recourir à la phytothérapie, il faut bien se renseigner sur les plantes et leur usage. Certaines plantes peuvent être toxiques, ou provoquent des effets indésirables à certaines doses. Les plantes peuvent aussi contenir des éléments allergisant tel que l’acide salicylique ( principe actif de l’aspirine ). Pour les personnes qui suivent déjà un traitement médical classique, il existe toujours des risques d’interactions médicamenteuses qui peuvent nuire gravement à la santé.

Il est donc conseillé de consulter son médecin traitant avant de choisir les plantes naturelles à utiliser pour sa phytothérapie.

(28)