fbpx

Cosmétiques naturels ? Comment les reconnaître?

Il est constamment porté à notre connaissance que nos soins quotidiens contiennent énormément d’ingrédients inutiles, s’ils ne sont pas carrément nocifs pour notre santé. C’est la raison pour laquelle il est plus judicieux de faire le choix de produits cosmétiques naturels à 100%. Mais au milieu de toutes les marques qui existent sur le marché et qui font usage de tournures marketing et autres manœuvres pour nous faire égarer, ce n’est pas toujours évident de tomber sur le bon produit. Dans cet article, nous vous donnons quelques bonnes astuces pour faire le tri dans vos cosmétiques:

Cosmétiques naturels: Le mot « naturel » n’est pas suffisant!

On est toujours pris au piège avec l’annotation « naturel » ou « à base d’actifs végétaux » qu’on trouve sur de nombreux produits en ventes, et qui n’est sans doute pas nécessairement vraie.

La quantité de produits naturels contenue dans ces cosmétiqués ne dépasse généralement pas les 1%. Et cet ingrédient n’est utilisé que dans le cadre du green washing. La raison? Il n’existe en fait pas encore de règlementation dans ce domine.

La présence du terme BIO, nous affirme certes, l’inexistence d’OGM ou de pesticides et la contenance de produits naturels, mais certainement pas à 100%. Par contre si vous ne trouvez pas le label BIO sur vos soins ça ne veut pas dire obligatoirement qu’ils ne sont pas naturels, comme est le cas pour l’argile et l’eau.

Il faut aussi éviter les huiles végétales estérifiées et hydrogénées qui font partie des composants principaux de plusieurs marques bien connues. Malgré l’apparence, ces huiles ne sont pas vraiment naturelles. La méthode avec laquelle elles ont été extraites et traitées les prive de tous vitamines, antioxydants et actifs gras. Il n’a pas été prouvé que les huiles estérifiées et les huiles hydrogénées soient nuisibles mais ils ne vont surement pas améliorer notre peau.

L’huile de palme fait partie des huiles à ajouter à votre liste d’ingrédients à bannir, même si elle est bien naturelle. Et pour cause, cette huile a un mauvais impacte écologique. On la trouve souvent sous d’autres appellations qui débutent par lauryl, cetear, stear, palm, myrist ou dodec ou alors finissent par capryl.

Ne prenez pas de risque, évitez les produits toxiques et faites du bien à votre peau !

Apprendre à déchiffrer les codes et les annotations que vous allez trouver sur les emballages de vos cosmétiques naturels, c’est la seule solution que vous avez pour vous procurer des soins vraiment naturels.

En premier lieu, il faut absolument éviter les ingrédients synthétiques, les plus toxiques de tous les composants. Nous en citons, par exemple, les conservateurs et les tensio-actifs parce qu’ils sont nocif à la santé.

De nombreux conservateurs sont des perturbateurs endocriniens. Ils sont très présents dans nos soins quotidiens bien qu’ils ont un lien direct avec de nombreuses maladies et problèmes de santé dont on cite :

  • cancers,
  • diabètes,
  • troubles neurodégénératifs,
  • baisse de la fertilité masculine.

Il y a aussi les parfums de synthèse qui provoquent des dangereuses allergies et constituent un danger imminent pour les femmes enceintes et la croissance de leurs fœtus.

(8)