fbpx

Pourquoi l’huile essentielle est interdite pour les femmes enceintes ?

Femme enceinte huile essentielle

Reconnues par les spécialistes et recommandées en aromathérapie, les huiles essentielles sont très utilisées pour leurs bienfaits.

Ce concentré chimique extrait de plantes aromatiques est interdit pour la femme enceinte et allaitante sauf pour certaines huiles et après le 1er trimestre de grossesse.

Grossesse et allaitement : Précaution à prendre avec les huiles essentielles

En application cutanée, inhalation ou diffusion dans l’atmosphère, les principes actifs d’une huile essentielle sont dangereux pour la femme enceinte et pour son fœtus.

Une huile essentielle contient des composés chimiques bien que naturels. Ils sont toxiques pour le fœtus qui est en cours de développement. Ces principes actifs peuvent causer des avortements spontanés. Ils sont hypothétiquement neurotoxiques.

Pour toutes ces raisons, l’utilisation des huiles essentielles est interdite pour la femme enceinte au cours des 3 premiers mois de grossesse.

Ces mêmes principes actifs bénéfiques pour les autres, passent aussi dans le lait maternel. Il va de soit d’interdire ces huiles pour la nouvelle maman qui allaite.

L’utilisation de certaines huiles essentielles est bannie aussi pour les enfants de moins de 10 ans. Par exemple, l’eucalyptus (globuleux et mentholé) le vétiver, la menthe poivrée et le camphre.

Sauf deux HE sont permises au cours de cette période:

– L’Huile Essentielle de citron

– L’Huile Essentielle de gingembre.

Les deux sont efficaces contre les nausées et les troubles digestifs.

Il est conseillé de prendre toujours avis chez votre médecin ou pharmacien spécialiste en huiles essentielles.

Utilisation des huiles essentielles à partir du 4ème mois de grossesse

 

Un usage averti, permet à la femme enceinte de jouir des bienfaits des huiles essentielles à partir du 4ème mois de grossesse:

  • Une Huile Essentielle doit être pure, 100% Bio et vendue par les commerces spécialisés.
  • Il faut respecter les posologies (nombre de gouttes) et le mode d’emploi et la durée recommandée par les bio-thérapeutes: les huiles essentielles ne s’utilisent pas plus de 5 jours, voire, en prise ponctuelle.

Avec quoi mélanger l’huile essentielle?

Autour de la large liste d’HE, sauf une trentaine sont permises pour cette période. L’administration est cutanée en évitant le ventre et la poitrine ou en diffusion sauf l’huile de citron en sublingual. Il est conseillé de mélanger une goutte d’huile essentielle avec du miel.

L’HE du laurier noble est utilisée en massage pour le dos, celle du gingembre pour la constipation.

La lavande fine, la camomille, la verveine et l’oranger sont conseillées contre l’anxiété.

Pour en savoir plus sur les HE autorisées pendant la grossesse, consultez les guides aromathérapie.

(87)